Accompagement d’équipes

Pour nous, les réunions constituent l’ADN d’une équipe. Elles permettent de définir l’identité de l’équipe, de développer les relations d’une certaine profondeur, de faire avancer le travail et de nourrir un climat de respect et de responsabilité.

Collaboration vers un objectif

Du latin collaborare, qui signifie « travailler ensemble ». La collaboration suppose tout d’abord d’avoir un objectif commun clair : impossible d’apporter une contribution utile si l’on a une vision différente de celle de nos collègues ou de notre patron !

Elle suppose ensuite de partager des valeurs et d’agir en conséquence, c’est-à-dire de se comporter de manière à donner vie à ces valeurs au quotidien.  Elle suppose aussi d’offrir une qualité de présence et d’écoute qui permettront à l’équipe de se dépasser.

Elle suppose enfin de contribuer le meilleur de soi et d’accepter la contribution de l’autre. Comme nous le disons souvent, il appartient à chaque personne de prendre sa place, toute sa place, et rien que sa place.

Difficultés de communication

Il n’est pas rare que des difficultés de communication émergent dans une équipe de travail. Que ce soit en raison d’une lourde charge de travail, de conflits interpersonnels, d’interprétations divergentes, de l’absence d’une vision commune, une réunion en dehors des lieux de travail et un accompagnement périodique pourront vous aider à mieux vous comprendre et à mieux communiquer.

Efficacité

L’efficacité ne concerne pas que la quantité de travail accomplie : elle concerne aussi la qualité des relations, la motivation et le climat de travail. Une équipe efficace saura réagir rapidement, utilisera les forces et la multiplicité des perspectives à bon escient, sera capable d’apprendre ensemble, réussira à accomplir ce qui serait impossible pour l’une ou l’autre des personnes qui composent l’équipe.

Innovation

Impossible de résoudre un problème en l’abordant de la même façon qui l’a créé. La créativité, l’innovation, c’est souvent un assemblage intellectuel nouveau d’éléments existants. Pour innover, il faut accepter de « laisser aller », de laisser mourir quelque chose, une pratique, une façon de faire, et de « laisser venir » quelque chose d’autre, de s’arrêter pour porter notre attention ailleurs et permettre à quelque chose de nouveau de se manifester.

« La vie, c'est comme une bicyclette : il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre. »
- Albert Einstein