Quel que soit le secteur, quel que soit le contexte, le U permet d’atteindre une profondeur garante de résultats probants. En gros, il s’agit de concevoir des rencontres et d’accompagner les groupes dans une démarche collective qui les amènera à :

  • prendre un temps d’arrêt pour mieux agir
  • s’observer eux et le système dans lequel ils opèrent,
  • prendre conscience du choix entre deux perspectives et entrevoir de nouvelles possibilités
  • utiliser l’intuition individuelle et collective pour cerner les possibilités les plus pertinentes pour l’organisation à ce moment précis de son existence
  • explorer les possibilités et choisir une option qui sera durable et vivante
  • prototyper le changement, l’exécuter à petite échelle
  • déployer le changement à plus grande échelle et performer grâce à de nouveaux outils et nouvelles compétences acquises au cours du processus

Nous utilisons le U pour la plupart de nos interventions de changement au sein d’équipes, de groupes, d’organisations depuis que nous avons lu la Théorie U dans les années 2000 et fait le laboratoire U.Lab avec Otto Scharmer au MIT en 2015 et 2016.

 

Pour un exemple en contexte de médiation culturelle, cliquer ici.

Pour un exemple en contexte manufacturier, cliquer ici.