Caisse Desjardins de Contrecœur-Verchères

Alain Bergeron
Caisse Desjardins de Contrecœur-Verchères

Mandat : présentation du plan stratégique, développement d’argumentaire, consultation.

« Je dirais que l’accompagnement d’Esther dans ces approches collaboratives, sa souplesse et sa capacité d’adaptation nous ont permis de sortir des sentiers battus tout en nous sentant en confiance de le faire. L’ouverture de sa démarche nous a permis d’aller plus loin plus rapidement dans la fusion des cultures des deux institutions, ou plutôt dans la création d’une nouvelle culture organisationnelle. Cette collaboration a laissé des traces très positives au niveau de prises de conscience diverses, de l’implication des gens et de la maturité de l’organisation. »

Contexte

J’avais eu l’occasion de voir Esther à l’œuvre au Comité Rues principales de Verchères. J’avais beaucoup aimé cette démarche ouverte et très productive. Quelques années plus tard, je lui ai donc confié un triple mandat :

  • dans la foulée de la fusion de deux institutions accompagner la Caisse Desjardins de Contrecoeur-Verchères pour présenter notre plan stratégique à nos employés et nos dirigeants;
  • créer avec l’ensemble du personnel un argumentaire pour communiquer à la clientèle un changement important dans la prestation des services; et
  • consulter nos membres sur l’implication de la Caisse dans son milieu.

Capacité d’adaptation

Esther a su adapter son approche pour répondre précisément à nos besoins. Par exemple, dans un monde idéal, la consultation participative des membres aurait nécessité plus de temps, et n’aurait pas eu de composante technologique. Nous avons créé ensemble une consultation  combinant les aspects qualitatif et quantitatif en 45 minutes seulement, avec un système  de votation électronique lors de l’assemblée générale.

Les membres ont beaucoup apprécié l’occasion de nous communiquer leur point de vue et leurs connaissances ainsi que de voir émerger sous leurs yeux les résultats quantitatifs.

Sortir des sentiers battus

Pour la présentation de notre plan stratégique, elle nous a proposé une formule nommée Pecha Kucha, où les présentations sont très brèves (20 diapos de 20 secondes pour un total de 6 min 40 sec) et où l’assistance peut ensuite aller approfondir les sujets de leur choix avec chaque présentateur dans un coin de la salle.

Cette démarche nous a amenés à former une équipe de présentateurs pour différents aspects du plan, à limiter le nombre et le contenu de nos diapos PowerPoint et à les agrémenter d’éléments visuels. C’était tout un défi, car nous avions l’habitude de nous préparer en tentant de répondre à TOUTES les questions possibles dans une seule et unique présentation, qui pouvait aller jusqu’à 40 minutes!

Cette expérience nous a sortis de notre zone de confort. Nous avons dû aller à l’essentiel et faire confiance au sens des responsabilités des gens pour s’approprier les éléments qui les concernaient dans le plan stratégique. Résultat : une conscience accrue du plan stratégique dans le travail quotidien et des présentations désormais beaucoup plus dynamiques.

Un plan de communication collectif!

Quant au développement de l’argumentaire pour un changement dans la prestation des services, nous avons réuni l’ensemble du personnel (48 personnes) pour un 4 à 7 en Café du savoir, avec pause-repas.  Nous avons ainsi pu profiter de tous les points de vue sur les résistances possibles de la part des clients et les possibilités que la nouvelle organisation des services offrait. Esther nous a amenés à travailler à partir des lieux et occasions où nous aurions à communiquer ce changement. Nous avons ainsi pu non seulement développer un argumentaire à la fois simple et solide, mais aussi nous l’approprier individuellement et collectivement. Nous avons aussi pris conscience du processus de deuil qui s’enclenche inévitablement avec tout changement. La communication et l’acceptation du changement se sont ainsi faites plus clairement et facilement.

Un rythme différent

Au premier coup d’œil du déroulement d’une réunion, la démarche d’Esther peut sembler prendre beaucoup de temps en début de rencontre. Expérience faite, le temps consacré au brise-glace (qui était par ailleurs soigneusement réfléchi et a permis de verbaliser certains freins), a été regagné plus tard dans la rencontre parce que les discussions ont été plus succinctes et efficaces.

La synergie qui se crée dans un groupe est source d'engagement et d'action efficace.

VOTRE ÉQUIPE SERA PLUS FORTE,
MOTIVÉE ET PASSIONNÉE ...
JE VOUS LE PROMETS.